Connexion membres

Traduction : étape ou processus ?

L’une des erreurs les plus répandues concernant la traduction est de confondre l’étape de la traduction et le processus de traduction. En effet, par abus de langage, on parle de traduction pour les deux réalités. Et pourtant la traduction, au fond, est un processus composé de trois grandes étapes : 1/ la préparation, 2/ la traduction en elle-même, et 3/ le contrôle-qualité.

 

1/ Préparation

La phase préparatoire est importante et souvent négligée.
Si vous faites appel à une société de traduction, ces étapes sont le plus souvent traitées lors de la création du devis et plus ou moins formalisées.

Il s’agit généralement des sujets suivants : terminologie, glossaire, guide de style, logiciel de traduction, etc.

 

2/ Traduction

Cette phase comprend la traduction en elle-même.
Cette étape a l’air élémentaire, mais elle peut se révéler bien plus complexe que dans votre imagination : traduction avec mémoire de traduction pour respecter la cohérence avec les travaux précédents, correction après traduction automatique, traduction réelle, à partir de zéro, traduction avec recherches complémentaires, traduction séparée entre plusieurs traducteurs, etc.

 

3/ Contrôle-qualité

Enfin, la dernière phase, encore plus importante que la première étape, comprend toutes les étapes du contrôle-qualité.
Il peut s’agir de contrôler la qualité de manière automatique, à l’aide de logiciels qui font remonter de potentielles erreurs, ou des contrôles de qualité humains qui correspondent aux étapes d’édition, de relecture et de relecture en contexte.

 

Vous voici donc averti. Vous ne pouvez dorénavant plus confondre ‘’traduction’’ (l’étape) et ‘’traduction’’ (le processus) et comprenez mieux la différence éventuelle entre un devis à 0,15 €/mot et à 0,08 €/mot. Pour savoir sur quels éléments rester vigilant lorsque vous demandez un devis, découvrez cet article :